Devoir de Modelage

Mon premier devoir de Modelage

Dans le cadre de ma formation à distance de stylisme de mode, j’ai eu à réaliser un modelage avec corsage près du corps et bas évasé avec de la tulle. Voici le résultat que ce que j’ai proposé : une robe entre la fée clochette et le style robe à la Française (ok j’en suis très loin!).

Idéalement, je souhaitais faire un corsage plus proche des corps piqués, avec un laçage dans le dos. Mais faire un corps piqué ou un corset est vraiment difficile surtout sans modèle à disposition ou sans patron. Ensuite, je voulais que le bas ressemble un peu à un tutu de danse classique tout en ayant un tombé en corolle. Pour cela, j’ai donc choisi de faire un panier (pas avec les bons matériaux donc un peu trop flexible) et finalement de mettre la tulle par dessus le tissus pour plus d’originalité.

Lorsque j’aurais le temps, j’aiderais refaire les accroches et mettre des oeillets et un laçage ou par des boutons pression, ce serait plus discret. Et puisque mon mannequin de couture a plus de poitrine que moi, ajouter du rembourrage (ou un soutien-gorge cousu) au niveau de la poitrine!

PS : Le haut à fleur que vous pouvez apercevoir est le haut d’une robe porte-feuille en soie que j’ai réalisé en septembre. Je vous fais un article très vite dessus!

 

J’ai trouvé le tissu bleu quartier Saint Pierre dans mes souvenirs mais il est facile de le retrouver un peu partout et la tulle chez Toto en solde. Pour la toile blanche de l’intérieur du corsage, c’est un ancien rideau en coton assez épais, pile ce que je voulais.

J’ai encore pas mal de boulot à faire pour avoir de beaux rendus mais je ne désespère pas arriver à faire de beaux costumes prochainement!

 

 

♥ Merci de m’avoir lu ♥
N’hésites pas à commenter, à partager et à t’abonner.
A bientôt!
En attendant le prochain article, retrouvez moi sur
– Facebook – Instagram – Twitter

⋆ Vanda Démêle Le Fil ⋆

Vintage Sewing Pattern

Pattern Vintage

 

 

Vous avez dû entendre parlé de ce super site « Wikia » qui regroupe les patrons de couture vintage. Mais qu’est-ce que c’est en réalité?

Vintage Sewing Pattern est un site qui répertorie les patrons parus depuis les années 50 chez différentes marques. Vous pourrez donc connaitre les références des patrons, la marque d’édition et le numéro de parution mais il vous faudra patience et courage pour retrouver le dit patron. En effet, parfois il est possible d’avoir des sources de références ou de vente mais étant donné que ce sont des occasions, une fois le patron vendu, eh bien c’est rappé!

Néanmoins, cela permet de voir aussi les formes, les modèles proposés pour une époque, cela nourrit l’inspiration et pour les plus douées, cela permet d’avoir une base pour recréer un patron maison.

Pour ma part, je fais partir en quête de patrons vintages et si j’en trouve, j’en ferai une sauvegarde pdf et les intéressées pourront me contacter. Alors à vos téléphones, les greniers de vos mamies doivent grouiller de vieux patrons!

 

Histoire de petites culottes

Patron Culottes :
C’est l’histoire d’une fille qui couds ses petites culottes

Un peu de dentelle, d’amour et de sensualité, voilà les ingrédients essentiels à la création d’une petite culotte HAND MADE ! Tout est parti de l’envie de les réaliser moi-même par défi mais aussi car j’adore la lingerie. Mais la lingerie c’est cher et autant apprendre à à faire nos basiques pour ne préférer que les pièces plus sophistiquées dans les magasins!

Dans cet article, je vais pour proposer de réaliser votre propre patron gratuit de culotte, shorty, tanga, string …. et vous proposer des idées de réalisation.

Du coup, je suis partie d’une de mes culottes et j’en ai redessiner les contours sur du papier à patron. L’avantage de cette méthode c’est que l’on peut du coup créer toutes les formes de patron très facilement!

Dans le premier modèle, j’ai fais soft, pas d’élastique puisque ma dentelle l’était, une seule dentelle. J’ai simplement essayer de faire en sorte que le bord de ma dentelle tombe assez bien sur le haut de la culotte.

 

Les étapes de départ : Faire votre patron

Commencez par épingler votre culotte sur une surface plate (genre du liège).
Posez et épinglez le papier à patron pour redessiner les contours de votre dessous.

 

 

Une fois que vous avez vos trois parties (devant, arrière et fond), il vous faut les plier en deux et bien ajuster les traits.
Ensuite vous pouvez découper et votre patron est fait!

 

Les étapes de découpe : Savoir s’adapter

Je suis partie d’une bande de dentelle, leurs tailles sont variables et il faut donc s’avoir s’adapter.
Choisissez bien avant de commencer comment vous souhaitez placer votre motif de dentelle et comment souhaitez vous coudre vos élastiques.

 

Si votre patron est trop grand, il faudra réfléchir à faire en plusieurs morceaux. Ici, pour l’arrière du shorty, j’ai fais trois morceaux.

 

Une fois assemblés au point zigzag, l’arrière est fait et à la bonne taille!

 

Pour le fond, il faut doubler avec du coton. Le mieux étant de choisir une couleur proche de celle de la dentelle ou bien chair. Personnellement je n’avais que du blanc sous la main et je ne trouve pas cela choquant.

 

Les étapes coutures : soignez ses finitions

Vous pouvez choisir de mettre un élastique ou non, ce que je vais vous montrer ici.
Il est également possible de faire des finitions soignées avec un joli bord de dentelle.

 

 

L’idéal est de soigner les finitions mieux que ce que j’ai fais …. Il ne faut jamais coudre fatiguée, j’en suis maintenant plus que convaincue….
Pour le fond, rentrez les bords (côtés), puis coudre et faire de même avec l’avant et avec l’arrière.

Puis finir avec les côtés et le tour est joué!

Le plus joli est d’avoir un tissus coton et des élastiques de la couleur de la dentelle, comme je le disais plus haut.

Le résultat !

Et voici le résultat du shorty! J’ajouterai une photo du patron papier pour celles qui le souhaite. Mes patrons culottes sont en taille 34/36 mais il suffit d’ajouter 2 cm par taille pour adapter les patrons.

J’espère que ce tuto vous donnera des idées et n’hésitez pas à partager vos photos sur la page facebook!

 

♥ Merci de m’avoir lu ♥
N’hésites pas à commenter, à partager et à t’abonner.
A bientôt!
En attendant le prochain article, retrouvez moi sur
– Facebook – Instagram – Twitter

⋆ Vanda Démêle Le Fil ⋆

Les Dessous Chics

« Les dessous chics c’est la pudeur des sentiments »

Ma première culotte (en couture bien sûr) ! Avec une dentelle bleu clair ramenée des Saintes Mariés de la Mer. La première d’une longue série car je manque cruellement de petites culottes!

Histoire des Dessous Chics !

Cette chanson de Jane Birkin est délicieuse je trouve et correspond bien à mon humeur culotte du moment! Je vous présente la première culotte de la série « Dessous Chics » ! Elle a été réalisée assez simplement sans élastique, avec du coton blanc et non chair ou de la couleur de la dentelle (mais une fois portée cela n’est pas du tout choquant!).

Mais pourquoi donc réaliser mes dessous??? Au départ, je souhaitais commencer avec un soutient gorge triangle et puis j’ai fini par faire une culotte car des hauts j’en ai pleins mais mes bas commencent à rendre l’âme!

Je suis une grande fan de lingerie, j’adore la délicatesse et la sensualité de la dentelle, pour moi rien n’est plus confortable! Mais cela coûte horriblement cher (et je m’en rends encre plus compte depuis que je travaille dans un magasin Lingerie et Pret à porter). Alors, il fallait tenter le coup et essayer de coudre une culotte.

Bientôt je vous expliquerai comment j’ai fait car vos nombreuses réactions sur les groupes facebook montre que vous aussi vous êtes prêtes à sauter le pas et à confectionner vos dessous chics!

 

« Les dessous chics ce serait comme un talon aiguille qui transpercerait le cœur des filles »

 

 

♥ Merci de m’avoir lu ♥
N’hésites pas à commenter, à partager et à t’abonner.
A bientôt!
En attendant le prochain article, retrouvez moi sur
– Facebook – Instagram – Twitter

⋆ Vanda Démêle Le Fil ⋆

Mini Machine à Coudre

ou l’Agrafeuse à coudre de chez Tiger

Aujourd’hui je viens vous parler d’une de mes dernières acquisitions : une mini machine à coudre ou agrafeuse à coudre. Je l’ai acheté chez Tiger à Nice, lorsque je suis allée voir ma famille et je ne me suis point ruiner! Cette petite machine ne valait que 3€! Alors j’avais bien envie de tester! Celles qui me suivent sur Instagram auront déjà vu ces photos et vidéos de l’agrafeuse à coudre.

Bien entendu, elle ne remplace pas une véritable machine à coudre et reste un peu gadget mais c’est plutôt utile! Vous pouvez réaliser facilement des ourlets notamment. Par contre, il faut prendre le coud de main! Au début, le fil se détachait tout le temps et tout se décousait, autant dire que j’en avais marre! De plus, arriver à faire une couture bien propre demande aussi un peu d’entrainement (pas 2h non plus, je vous rassure!).

Du coup, je me suis attaquée à un pantalon trop long, qui devait être parfait pour le boulot (j’ai trouvé un 30h chez Etam à Lyon 1er). Les étapes en image :

      

Et voici la bête en action!

J’adore cette petite machine, je crois qu’elle me sera très utile pour recoudre les poches trouées, les ourlets et toutes les petites choses pour lesquelles j’ai pas envie de sortir la machine à coudre! Si vous avez un Tiger près de chez vous, je vous conseille vraiment d’aller en chercher une ! Sinon, vous en trouvez sur internet, plus chères mais moins « jouet ».

Si vous avec une de ces merveilleuses machines, donnez moi votre avis !

♥ Merci de m’avoir lu ♥
N’hésites pas à commenter, à partager et à t’abonner.
A bientôt!
En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

⋆ Vanda Démêle Le Fil ⋆